Joseph Cunibert Nkondongo Obama

Joseph-Cunibert-Nkondongo-Obama
16,5 €

Auteur: Protais YUMBI; préface de Jean Paul MESSINA, postface de Bienvenu OBAMA

Titre: Joseph Cunibert Nkondongo Obama: héraut de l’éducation (1913-1980)

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2015

Pages: 160

ISBN: 978-2-343-05885-6

Résumé:

Cette biographie retrace le parcours atypique d’un homme dont l’existence et les œuvres sont superbement reléguées aux oubliettes. Pourtant, il a marqué de son empreinte indélébile la vie de plusieurs générations et l’activité socio-éducative au Cameroun, dépendant et indépendant.

Cet homme, né à Nkol-Mfoundi, un quartier de la ville de Yaoundé, formé à l’école primaire de Djoungolo, petit séminaire Saint-Joseph-d’Akono, séminaire de Mva’a, grand séminaire Saint-Laurent-de-Mvolyé, a été appelé à encadrer les paysans au pays Mvelé, à enseigner aux Camerounais et aux enfants français, à conseiller la municipalité, et à présider aux destinées de l’école Saint-Joseph et des écoles satellites. Peut-on honnêtement oublier un tel homme qui, soucieux de l’éducation de la jeunesse, s’est consacré corps et âme à bâtir l’espoir de la société ? Un homme qui, sa vie durant, a milité pour que les enseignants du secteur privé soient restaurés dans leur dignité et leurs droits ?

La sagesse populaire africaine ne dit-elle pas que « celui qui boit de l’eau de la calebasse doit toujours penser à la source » ? En tout cas, Joseph Cunibert Nkondongo Obama, ce héraut de l’éducation et du christianisme social au Cameroun, a estampillé bien des esprits, tel que nous venons de le peindre dans ce portrait. Cette œuvre modeste constitue un devoir de mémoire et un hommage mérité, car un proverbe célèbre dit que « celui qui a planté un arbre avant de mourir, n’a pas vécu inutilement. »

Le nationalisme camerounais dans les programmes et manuels d’histoire

Le-nationalisme-camerounais-dans-les-programmes-et-manuels-d'histoire
38,5 €

Auteur: Etienne SEGNOU; préface d’Albert MANDJACK, postface de Ferdinand CHINDJI-KOULEU

Titre: Le nationalisme camerounais dans les programmes et manuels d’histoire

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2015

Pages: 392

Collection: (Problématiques africaines)

ISBN: 978-2-343-04706-5

Résumé: 

Plus de cinquante ans après les faits, et pour la première fois, un ouvrage tente d’étudier scientifiquement ce qu’on enseigne aux élèves et étudiants camerounais sur l’histoire de la lutte indépendantiste, au Cameroun en particulier, ainsi que sur celle de toutes les luttes anticolonialistes dans ce pays, en général.

Le Cameroun est un pays détenteur d’un passé nationaliste très ancien. Les contestations de l’ordre colonial n’y ont pas débuté avec l’UPC (Union des populations du Cameroun). Ce mouvement politique a simplement hérité d’une tradition nationaliste dont il s’est inspiré pour mener la lutte pour l’indépendance. Seulement, étrangement, ce riche patrimoine nationaliste est assez dévalorisé dans les enseignements scolaires et même universitaires du Cameroun. En effet, dans les programmes et les manuels d’histoire de ce pays, le nationalisme camerounais est, à travers les mécanismes subtils de la violence symbolique, occulté, falsifié, et présenté de façon vague et par portion congrue. Ce qui a pour conséquence de produire socialement une jeunesse ignorante de l’histoire nationaliste de son pays, et de créer, par cette aliénation culturelle, un ordre social favorable au maintien et à la perpétuation de l’hégémonie de la classe dirigeante camerounaise, ainsi qu’à celle de l’ex-puissance coloniale qu’est la France.

Aussi, l’ouvrage montre, par une méthodologie rigoureuse et une analyse factuelle, mais aussi théorique, que les enjeux d’une telle dévalorisation sont idéologiques, politiques, économiques, et socioculturels. En fait, c’est que, globalement, l’histoire du nationalisme camerounais renferme des faits qui, s’ils étaient connus de la jeunesse camerounaise, pourraient ébranler les fondements de l’État camerounais, de même que ceux de la domination néocoloniale de la France sur le Cameroun.

Ecoles rurales électroniques en langues africaines

Ecoles-rurales-électroniques-en-langues-africaines
28 €

Auteur: Sous la direction de Maurice TADADJEU

Titre: Ecoles rurales électroniques en langues africaines: expérimentation au Cameroun et orientation politique panafricaine

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2015

Pages: 268

ISBN: 978-2-343-05029-4

Résumé:

Ce livre, qui est un ouvrage collectif, fait le point sur l’expérimentation singulière, mais ambitieuse, de l’informatisation de l’enseignement des/en langues locales dans les écoles rurales africaines. L’hypothèse de base est que le processus d’informatisation des écoles rurales africaines entraînera une généralisation de l’outil informatique dans le monde rural, comblant ainsi le fossé numérique entre les zones urbaines et les zones rurales.

L’ouvrage comporte deux parties : la première partie décrit l’expérimentation de la phase pilote d’écoles rurales électroniques (ERELA) dans quelques langues camerounaises, puis en dégage les leçons et les perspectives, tandis que la deuxième, qui découle de la première, présente l’orientation politique panafricaine d’ERELA.

L’approche par compétences

L'approche-par-compétences
24 €

Auteur: Christian Georges NKOUMOU MELINGUI

Titre: L’approche par compétences: l’enseignement de l’histoire au Cameroun

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2015

Pages: 240

Collection: (Enseignement et éducation en Afrique)

ISBN: 978-2-343-05368-4

Résumé:

L’un des enjeux de l’enseignement et de l’apprentissage de l’histoire dans une société pluraliste et démocratique, comme la société camerounaise est de consolider l’appartenance commune et la diversité des identités. Au secondaire, cette discipline prédispose les apprenants au patriotisme, à l’ouverture à l’autre, à la pratique de la démocratie et au pluralisme à travers une éducation au vivre ensemble harmonieux et pacifique dans une terre multiethnique.

Aujourd’hui, l’enseignement et l’apprentissage de cette discipline au secondaire sont l’objet de profondes transformations. La révision des programmes d’études maintenant axés sur le développement des compétences oblige à concevoir l’apprentissage différemment et impose de nouvelles exigences.

Le présent ouvrage témoigne de ces transformations, tout en permettant de faire le point sur le débat qui traverse l’introduction de l’approche par compétences dans le secondaire : entre une réclamation du remaniement du contexte pédagogique et une approche qui implique les enseignants autrement ; entre prescriptions des autorités et pratiques effectives ; entre avantages et difficultés de la mise en œuvre efficace des orientations des nouveaux programmes.

Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la construction et à la planification des contenus d’enseignement. Il met l’accent sur le changement de perspectives et met en exergue les concepts et la démarche dans une approche par compétences en histoire. Il présente aussi de nouvelles références pour le travail professionnel.

La condition de l’enseignant vacataire au Cameroun

La-condition-de-l'enseignant-vacataire-au-Cameroun
13 €

Auteur: Albert JIATSA JOKENG; préface d’Alain-Poaire KAMKI

Titre: La condition de l’enseignant vacataire au Cameroun: in vacatarium

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2015

Pages: 114

ISBN: 978-2-343-04849-9

Résumé:

Le vacataire est ce travailleur « arc-en-ciel », dont la présence dans le système éducatif, bien qu’acceptée de fait, est une véritable pierre d’achoppement pour l’avenir de l’éducation au Cameroun s’il n’est pas pris en compte comme un des maillons essentiels.

Le problème de ce type d’enseignant est que ses conditions de vie et de travail ne lui permettent pas de vivre convenablement par rapport au poids de la tâche qui lui incombe. Non seulement il reçoit un salaire extrêmement bas, mais il ne jouit d’aucun statut particulier pouvant réglementer son activité au sein d’un corps éducatif pourtant bien structuré.

Sans être exhaustif, sans toucher d’autres manquements graves de ce système éducatif claudicant, ce texte aborde la question des vacataires avec une simplicité et une « digestivité » qui fait en sorte qu’il soit aisément lu tant par les intellectuels que par des moins lettrés.

Education, formation et apprentissage en contexte multiculturel camerounais

Éducation-formation-et-apprentissage-en-contexte-multiculturel-camerounais
19.680 fcfa

Auteur: Sous la direction de BACHIR BOUBA; préface du Pr Pierre FONKOUA

Titre: Education, formation et apprentissage en contexte multiculturel camerounais

Lieu d’édition: Douala

Éditeur: Editions Cheikh Anta Diop (Edi-CAD)

Date de publication: 2020

Pages: 296

Collection: (Univers pédagogique en mutation)

ISBN: 987-9956-657-80-3

Résumé:

Le caractère actuel et permanent de la problématique du vivre-ensemble, de la compréhension et de l’acceptation de l’autre dans la différence mérite une attention particulière compte tenu des clivages socioculturels, identitaires et linguistiques qui définissent les sociétés. Cet ouvrage se donne pour ambition d’analyser les enjeux de l’éducation, de la formation et de l’apprentissage dans le contexte multiculturel du Cameroun. A travers les contributions des auteurs aux approches pluridisciplinaires, l’on mesure le niveau de diversités des individus dans les milieux de formation, et on parvient à comprendre les difficultés auxquelles font face les pédagogues dans la diversité des pratiques. Ce foisonnement culturel affecte inévitablement les cadres de conception, de planification, de conduite et d’évaluation des enseignements et des apprentissages. L’acte pédagogique dans un contexte présentant une pluralité d’acteurs éducatifs, de conceptions philosophiques diverses s’inscrit alors dans la vision de l’école et de la société camerounaise ouvertes à la différence dont les valeurs sont fondées sur une société plurielle. Les acteurs des milieux éducation formelle, informelle et non formelle sont ainsi interpellés et se doivent d’inventer, de mettre en œuvre des dispositifs administratifs, pédagogiques, scolaires et académiques pour réussir le vivre-ensemble et la cohésion sociale.

Education familiale et fosterage

Education-familiale-et-fosterage
24 €

Auteur: Monique KAMGA; préface de Gilles MONCEAU

Titre: Education familiale et fosterage

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2014

Pages: 244

Collection: (Savoir et formation; Education familiale)

ISBN: 978-2-343-04281-7

Résumé:

Le fosterage, variante de l’expression anthropologique « circulation des enfants » (S. Lallemand), décrit des situations familiales temporaires ou définitives dans lesquelles l’enfant grandit en dehors de sa famille biologique sans rupture de liens avec celle-ci ni changement d’identité.

Dans le présent ouvrage, M. Kamga étudie le fosterage d’enfants bamilékés en France et permet de porter un regard critique sur l’attachement des administrations françaises au modèle de la famille nucléaire pourtant bien affaibli par les nouvelles formes de structuration familiale, dont les familles « recomposées » et « monoparentales ». Les représentations des enseignants et des intervenants de l’action sociale apparaissent bousculées par les situations des enfants fosterés.

Ce livre invite chercheurs et professionnels à considérer la diversité des pratiques d’éducation familiale effectivement présentes sur le territoire français et au sein de la population française.

Education in Cameroon: the how and the why

Education-in-Cameroon-the-how-and-the-why
13 €

Auteur: Nchimenyi NDASHI

Titre: Education in Cameroon: the how and the why: portrayed in the Light of educational Reforms

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2020

Pages: 108

ISBN: 978-2-343-20105-4

Résumé:

This book examines the concept of education in Cameroon from an operational perspective; how things are done in the sector and why we are there today. It portrays the social representation of the concept of education in the minds of Cameroonians, and the impacts of such perception on education outcome.

It is written with the sole aim of drawing the attention of education stakeholders in Cameroon, to the continual down-drift of education quality and outcome in the country, with proposals for possible reforms.

L’encadrement de la recherche en milieux universitaires

L’encadrement-de-la-recherche-en-milieux-universitaires
33 €

Auteur: Sous la direction scientifique de André WAMBA, Marceline DJEUMENI TCHAMABE, Daouda MAINGARI, Barnabé MBALA ZE

Titre: L’encadrement de la recherche en milieux universitaires: ethnographie des conceptions d’encadrement des thèses et mémoires

Lieu d’édition: Douala

Éditeur: Editions Cheikh Anta Diop (Edi-CAD)

Date de publication: 2019

Pages: 442

Collection: (Epistémologie des Sciences et Méthodologie de Recherche (ESMR))

ISBN: 978-9956-657-70-6

Résumé:

L’encadrement est d’abord un soin à l’encadré avant d’être un soin à la démarche de recherche. La question qu’on se pose, et à laquelle les contributions ici rassemblées n’ont pas proposées de réponse est de savoir : faut-il d’abord soigner la relation d’encadrement avant de prendre soin de la relation épistémologique ? Il n’est pas exclu, et c’est le risque que nous prenons ici, que soigner la relation d’encadrement c’est fournir à l’encadré les conditions optimales de réussite, et à l’encadreur une opportunité de développement personnel et professionnel. Dès lors, un encadrement qui déboucherait sur l’abandon des études supérieures par l’étudiant devrait susciter, chez l’enseignant, un sentiment professionnel contrarié, car un travail d’encadrement perfectible est aussi une source de développement de soi et de promotion de l’achèvement de la thèse ou du mémoire. Les contributeurs ont su composer avec les « déconvenues de terrain », puisqu’ils n’ont rien laissé, oublié ou caché, même si cela pourrait déteindre leur comportement et donner d’eux une mauvaise image. Ils ont rendu compte des antagonismes observés entre encadreurs-encadrés et encadreurs-encadrés-institutions, les dérèglements et conflits relationnels, les insuffisances des étudiants et de certains encadreurs. Ils ont fait fi des menaces de fichage qui sont légion en milieux universitaires africains, en refusant de se corrompre l’esprit, en présentant les faits tels qu’ils les ont découverts sur le terrain. De même, certains encadreurs ont présenté trivialement les problèmes d’encadrement auxquels ils faisaient face, en avouant des faiblesses sans se soucier du fait des conséquences qu’un tel aveu peut engendrer en termes d’image décevante d’eux, ou encore d’apparaître sous un jour défavorable, comme un encadreur sans qualité ou incompétent.

La jeunesse et la pratique du handball en Afrique

jeunesse-et-la-pratique-du-handball-en-Afrique
15,5 €

Auteur: Raymond Charlie TAMOUFE SIMO; préface de YOUSSOU FALL

Titre: La jeunesse et la pratique du handball en Afrique

Lieu d’édition: Paris

Éditeur: L’Harmattan

Date de publication: 2013

Pages: 154

ISBN: 978-2-343-00249-1

Résumé:

En Afrique, la démocratisation du champ sportif engagé depuis la fin du siècle dernier laisse percevoir un ensemble d’écarts dans la mise en place des espaces d’expression des jeunes à travers les compétitions de handball de haut niveau (Challenge Trophy, Championnat d’Afrique, compétitions sous-régionales et nationales, etc.). Cela entraîne de sérieux retards dans le processus d’évolution de l’enfant.

Indépendamment des indicateurs liés au « genre » et à l’âge à partir duquel les jeunes Africains accèdent à un haut niveau de pratique, on comprend les inégalités vis-à-vis de leurs pairs occidentaux. Cet allègement observé au sein de cette population juvénile traduit le désenchantement et le désengagement que les politiques sportives africaines font de la pratique du handball. Ces observations préconisent l’existence d’un malaise évident qui concerne l’émergence de la pratique du handball de compétition et la prise en compte des variables liées aux politiques de juvénilisation.

À travers cet ouvrage, l’auteur fournit, autour de la pratique du handball, un travail d’une grande valeur heuristique pour la compréhension des problématiques qui y sont liées.